Astrolab Records

Cette année, le festival Jazz Ô Château a le plaisir d’accueillir le nouveau label Astrolab Records. Ses particularités ? D’abord, il est basé dans les Côtes d’Armor. Ensuite, il diffuse ses productions exclusivement sous le format vinyle, qui revient en force depuis quelques années. Son créateur, Eric Travaillé est ingénieur du son et sa carrière l’a amené à travailler en tant que producteur exécutif pour le cinéma (notamment sur les bandes originales d’Arizona Dream, La Reine Margot ou Talons Aiguilles).
Le premier 33 tours d’Astrolab Records, présenté l’an dernier, est une ré-édition de l’album élaboré par Eric sous le nom de Mini Groove Orchestra : dix ans après sa sortie, cet album d’électro-pop aux accents suaves de jazz et de bossa nova se laisse écouter avec toujours autant de plaisir. Depuis, ont suivis le second album de Mini Groove Orchestra «Drive in the sky» et le nouveau projet d’Eric, sous l’appellation de Noom : l’album «code 111»  a été élaboré avec des musiciens locaux et allie le rock, la musique traditionnelle et l’électro.
Tous ces vinyles proposés en édition limitée à 300 exemplaires : des «collectors» en puissance !
15 JOC astrolab records
Partager: