N 2022 Baiju Bhatt & N’Guyen Le

 

22h00

Baiju Bhatt & Red Sun
ft. Nguyên Lê

Un pied en orient (son père est un grand sitariste indien), et un pied en occident (sa mère est suisse), le violoniste Baiju Bhatt réalise avec son deuxième album « Eastern Sonata » un métissage réussi entre les musiques orientales et occidentales, entre jazz-rock et musique indienne, un peu comme si John McLaughlin avait mélangé au mixage les musiques du Mahavishnu Orchestra et de Shakti!
Une musique à la fois sophistiquée, énergique, et romantique. A travers ses compositions, Baiju Bhatt réussit l’exploit de construire un métissage musical exemplaire, sincère, et profond, qui lui ressemble. Son jeu de violon virtuose, appris dès l’âge de six ans à travers de brillantes études musicales au Conservatoire de Lausanne (puis perfectionné auprès de grands maîtres comme Jean-Luc Ponty et Didier Lockwood) est toujours au service de la mélodie et du chant, ainsi que du rythme, et de l’énergie de la danse.
Un jeu fougueux au placement rythmique exemplaire, qui sait aussi devenir romantique et aérien. Mélodies, harmonies, et rythmes, tissent une musique à la fois exigeante et ludique aux couleurs vives et aux parfums enivrants. Baiju Bhatt est entouré du groupe idéal «Red Sun» qui a su au fil des ans construire une identité sonore unique tout à fait reconnaissable.
Un groupe alchimique où les différentes sonorités de chacun se fondent dans une parfaite harmonie, doublée d’une interaction idéale, où chaque musicien est à l’écoute des uns et des autres, toujours prêt à rebondir à toutes les propositions qui suivent la ligne directrice des compositions. On appréciera notamment l’exposé des thèmes joués à l’unisson entre le violon de Baiju Bhatt et le saxophone de Valentin Conus (l’association de ces deux instruments à l’unisson est très rare et très difficile à obtenir). Le jeu élégant et énergique du français Mark Priore aux différents claviers se conjugue parfaitement bien avec la basse souple et vive de Blaise Hommage, ainsi qu’avec le jeu de batterie à la fois fin et fougueux du batteur Paul Berne.
Pour cette musique riche et colorée, digne d’un film tourné en cinémascope, Baiju Bhatt a convoqué un invité de marque, le guitariste Nguyên Lê. Sa présence est plus que symbolique, car il représente parfaitement bien le mélange du jazz d’aujourd’hui et des musiques traditionnelles orientales, ce qui correspond exactement à l’idée motrice du projet de Baiju Bhatt (précisons que Nguyên Lê a également assuré le mixage et contribué à la direction artistique de l’album).
Avec « Eastern Sonata », premier album en studio de Baiju Bhatt & Red Sun (consacré „HIT Couleurs Jazz“ dès sa sortie), nous avons été séduits par la grande maturité musicale de ces musiciens et par l’originalité du propos qui efface les frontières et mixe les cultures dans un grand feu d’artifice multicolore, impressionnant et harmonieux.
En 2022 le nouvel opus éclatant de Baiju Bhatt & Red Sun « People Of Tomorrow » fera la part belle aux grooves dansants, à l’interplay joyeux entre les musiciens et aux traits plus lyriques, caractéristiques du violon

Baiju Bhatt : violon
Mark Priore : piano
Valentin Conus : saxophones
Blaise Hommage : basse électrique
Paul Berne : batterie
avec
Nguyên Lê : guitare

https://www.facebook.com/baijubhattviolin/

 

Retour à l’accueil