P 2021 Lipazz trio

Lipazz Trio

Un trio brestois pour une musique ouverte, dans laquelle on peut reconnaître les influences de Thélonious Monk, Steve Lacy ou encore Don Cherry. L’accent est porté sur le son, les interactions, pour une musique toujours sur le fil. Si les pieds sont bien ancrés dans les racines du jazz, l’intention de jeu est résolument moderne.

Hugo Pottin debute l’apprentissage de la batterie a l’ecole de musique de Crozon. Il integre ensuite le conservatoire de Brest ou il continue les cours instrumentaux, les ateliers de musiques actuelles et entre en cursus jazz. Parallelement il suit la formation au DEM de jazz au conservatoire de Saint-Brieuc pendant 4 ans. Il a participe a de multiples stages, avec Steve Coleman, Magic Malik, Guillaume Orti, Stephane Payen, Barak Schmool, Olivier Congar, cours de Sabar (percussion Senegalaise) avec Oumar Fandy Diop. On peut l’ecouter actuellement avec Monark, O, Spontus, Momentous Saat. Il a eu l’occasion de partager la scene avec, entre autres Jacques Pellen, Rene Goaer, Pascal Salmon, Frederic Bargeon-Briet, Jean Christophe Cholet, Benjamin Coum, Etienne Callac.
Musicien eclectique, son approche de l’instrument se nourri de la musique indienne, africaine et d’un travail approfondi de la polyrythmie.

Philippe Champion joue ses premieres notes a l’Harmonie Municipale de Verdun puis suit le cursus classique du CRR de Metz et se forme en parallele au jazz et aux musiques improvisees avec Joseph Ramacci notamment. Il joue pendant dix ans avec le Loris Binot septet. Pendant cette periode, il a l’occasion de jouer avec Jef Sicard, Philippe Petrucciani, Maurice Magnoni, Francois Lindeman, Annick Nozati, Laurent Cugny et Steve Lacy. Avant d’arriver au CRR de Brest pour y developper l’enseignement du jazz et de l’improvisation a travers une pedagogie basee sur l’oralite et les pratiques collectives, il enseigne la trompette dans differentes structures de Lorraine dont le C.I.M. de Bar le Duc (55).
En 2005, Philippe Champion cree le duo Shampoing avec Nicolas Pointard (dms) et joue dans le sextet Apsis, en 2006 avec l’Art Ensemble of Brest et Farokestra ainsi qu’avec le quartet Nemo en 2010. Cette même annee, il rejoint l’ensemble Nautilis et participe au programme ARCH (programme d’echange artistique entre musiciens americains et les membres de Nautilis). C’est dans ce cadre de qu’il rencontre Hamid Drake (dms) avec qui il enregistre l’album Le Chant des Pierres. En 2013, il se rend a CHICAGO pour y rencontrer des membres de l’A.A.C.M. En 2015, avec l’ensemble Nautilis, il participe a la creation du Third-Coast Ensemble dirige par Rob Mazurek.
C’est en 2017 qu’il forme le Wushu Trio, Arts martiaux et musique improvisee et le Lipazz trio. Depuis 2019, il developpe son approche des musiques du monde avec Meskaj et Bamba Way trio.

Simon Le Doaré etudie la contrebasse au conservatoire de Brest en jazz et classique avec Frederic Briet, Krystian Sarrau, Philippe Champion, Jean-Michel Depret. Son approche de la musique s’est largement enrichie lors de stages, notamment avec Olivier Benoit Jacques Didonato, Stephane Payen, Steve Coleman, Guillaume Orti, Laurent Goosaert, Joelle Leandre, Philippe Nahon. On peut l‘entendre aujourd’hui au sein du de son sextet Momentous Saat dans le quartet O, le Clement Abraham Quartet, le Double Quatuor de Bruno Nevez ou encore aux cote du rappeur Don Gabo.
Il joue aussi pour le theatre (Cie Derezo, Theatre du Grain). Simon Le Doare dirige la compagnie Hiatus, et a mis en scene une dizaine de pieces pluridisciplinaires Apres sa these de doctorat en Arts sur la  responsabilite politique de l‘artiste en 2016, il enseigne l’economie politique de la culture dans le master Direction de Projets et d’Etablissements Culturels l’UBO a Brest. En 2017-18, il enseigne le jazz au
Conservatoire de Brest.